news

 Ce site est la façade d'un petit mouvement qui se réclame spontané, mais également épris d'un certain penchant vers la non-organisation de sa propagande... ce site n'étant plus géré collectivement depuis longtemps il reste donc peu représentatif de la réalité du squat dit "revendiqué" et définitivement illégaliste. Nous convions les journaleux et autres socio-traitres épris d'analyse bidon à ne surtout pas nous contacter ...
Nous dénoncons la politique menée par les classes dominantes et pronons l'acte politique directe. En pronant le squat telle une réappropriation de lieux voués à une maladive spéculation et en tentant de créer des bases d'un fonctionnement politique égalitaire .

Vous trouverez donc un ptit historik rapide de plusieurs squats d'activités de 1995 à 2001, mais pas ceux d'après
Y'a également quelques textes de La monseigneur, zine ki n'existe plus et sans suite
mais surtout des p'tits conseils pour ouvrir des squats , se barricader et pas trop stresser
L'infoshop liste ses archives et présente certaines parutions, voir vous les a même retaper (pas beaucoup)

bonne visite


actualités



explusion de 3 squats le vendredi 10 juin 2005 !!!!!

C'est avec quelques heures de digestion que nous souhaitons évoquer l'expulsion tôt dans la matiné de 3 squats installés de longue date dans le quartier Wazemmes. Quelques heures afin de récupérer nos affaires, les déplacer, voir ce qu'il manque et rire jaunes des débilités des keufs. Il nous parait évident ainsi qu'au voisinage que ce geste arrange bien les affaires de la Mairie qui depuis quelques temps déjà , prépare l'avenir du quartier Wazemmes ainsi que des autres quartiers populaires. le terme populaire actuellement a changé de connotations. Ce n'est plus qu'une chose vide de sens, concept attractif pour les touristes et autres bobos. Nous ne pleurons sur le coté socialiste de la mairie lilloise, conscient que la social démocratie n'a comme objectif que de gérer la misère. Ca tombe bien, à Lille la misère est bel et bien présente, et Martine Aubry a beau déclarer que tout s'améliore, qu'elle aille voir ce qui se passe par ici.
Notre présence dans des batiments délaissés met en avant les incohérences de ce système, qui spécule sur la misère en laissant volontairement de côté une frange de la population, s'en servant ainsi pour effrayer les autres. Nous revendiquons l'action directe, n'attendant pas que l'on nous donne une réponse que l'on a l'habitude d'entendre dans les différents service sociaux. Il est bien beau de pleurer l'hiver sur la mort de SDF!
Le squat est pour nous , outre l'impératif de se loger, une possibilitéde sortir de ce schéma pourrie destiné aux prolétaires, un travail pourri et un logement insalubre. le logement est un bien vital qui ne doit pas se monnayer.
Nous prenons ce coup d'éclat policier comme une volontéde porter un coup fatal aux squats. Nouvelle tentative qui malheureusement ne portera pas ces fruits. Spéculateurs, huissiers, flics, on vous emmerde!
Des squatteurs et squatteuses.
Pour le meilleur des mondes!

PS : les 10 et 11 juins le Lion's club, la mairie et autres batards ont organisé un truc terrible : "le concept unique du Grand Squat"
lien : http://www.grand-squat.fondajeune.com/
explusés pour concurrence ? brûlez batards !!!!!!!!!


Menaces d'expulsion de nombreux squats (le trimar, le 121bis, le tricart ... ) et la Maison bleu a été expulsée !!!!!!!!
il est possible de venir aux pizzas du trimar chaque mardi .
affaire à suivre .....



un nouveau site est disponible ; celui du LABO -> concerts et festival y sont programmés




suivez le lien pour les nouvelles moins fraiches


vous utilisez CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)
haut de la page  v/w3c  squattalille@no-log.org