Réouverture et ré-expulsion en grandes pompes


samedi 4 septembre - les fantÔmes réoccupent le Brankart et grandes portes ouvertes nos cherEs squatteurs sont déjà achernés à reprendre le lieu entre bonnes mains ... drapeau noir en facade et banderole HEY martine ici pas de commerce ... ici c'est pas LILLE 2004 ...

dimanche 5 septembre - en fin d'après-midi des municipaux tatent le terrain pour ouvrir le chemin aux inspects, crs, et keufs keufs .. ET le camin grue . le batard de collabo de chauffeur se prenait un malin plaisir à ouvrir la portes à ses batards de keufs . il commence donc a tirer la porte avec son camtard mais ca a duré pal mal - chouette barricadage !!! une DEMI-heure au moins ; déjà pas mal - ... pas mal de voisins, eux-aussi, sont devant la barraque ; les keufs sont vite aggresssifs et excitent leurs chiens . ca fait tarder le bazard tout ca .et en plus y 'a des squatteurs sur le toit !!! le collabo du camtard courre dans tous les sens et trouve le moyen fatal à la fière porte barricadée et donc, défonce à l'aide du bras de son engin en poussant lentement . la porte cède .. les keufs casqués et lacrymos dans le cul se précipitent aux étages et le reste du batiment . une dizaine de squateurs sont jetés dans les fourgons et conduis au central . restent les camarades du toit .. les keufs n'arrivent pas à franchier le barricadage du grenier .
Plusieurs heures après , après les pompiers et préfet , machin et bidule qui s'acharnent tous en vain à faire descendre nos forcenés .. puis, GIPN arrive . ... ça s'équipe et ça frime et ça franchit le grenier par derrière et c'est sur le toit . les potes sont descendus au grapin, direction cachot . je raconte vite mais y'aura un communiqué de toute façon ..
le lendemain devant le commisariat pour récupérer les potes; les keufs se sont speedés et ont frappés dans le tas ..
suite et correction des infos très vite


Explusion du Brancart

communiqué de presse (faxé)

   Le vendredi 13 août 04,vers 6h30,le squat le brankard a été vidé de ses occupant-es par une grosse délégation de la police régionale. Habité depuis septembre 03, ce bâtiment appartenant à la Mairie de Lille et inoccupé depuis 2 ans était devenu vivant par le rassemblement de quelques squatteur-ses. Outre le besoin de se loger, il nous paraissait important de créer un lieu de d'activités diverses et variées dans le but de développer des pratiques et des fonctionnements en dehors de la logique marchande.
Nous ne sommes pas choqués par cette expulsion demandée par une mairie de Gôche : nous savons depuis longtemps que la social-démocratie n'est qu'un système de gestion du capitalisme. Il lui fallait donc assurer la défense de la sacro-sainte propriété privée, pierre angulaire de ce système.
  Par ce communiqué nous voulons rappeler les raisons de notre acharnement à développer les squats depuis 95 et ce sans aucunes compromissions.
Ce bâtiment comme tant d'autres à Moulins et ailleurs était la cible des différents promoteurs immobiliers avides d'investir dans un quartier en pleine mutation depuis l'arrivée de la fac de droit. Il est plus intéressant de construire pour les étudiants qui constituent un potentiel économique non négligeable plutôt que de s'occuper des prolétaires vivant ici depuis longtemps. En pleine année 2004, cette expulsion ne nous étonne guère. La capitale culturelle européenne ne pouvait se permettre d'abriter de façon trop visible des sauvageons qui mettaient en évidence ses contradictions. Lille 2004 n'est qu'un paravent dont l'objet inavoué est l'utilisation d'un événement médiatique destiné a attiré les investisseurs économiques en leur montrant le coté financier attractif de la ville. Lille n'ayant pas eu ses JO, il fallait donc trouver autre chose. Rien à foutre de laisser tout un pan de la population sur le carreau, l'important est de voir Lille désormais inscrite sur la liste des tours-opérateurs américains !! Le prix des loyers explose, il n'est plus possible de compter louer un appartement dans le privé sans avoir un salaire de cadre. Ce qui permet aux nombreux marchands de sommeil de louer des taudis en toute légalité. Quant au logement social, combien de temps faut il attendre pour obtenir un logement dans une de ses grandes barres de béton ? A combien se monte le nombre de maisons vides sur la métropole pour la plupart volontairement laissées à l'abandon afin de mieux spéculer dessus ?
  Le Brankard, comme le tipy et tant d'autres à leur époque, n'est qu'un moyen de pointer le doigt sur les aberrations de ce système et montrer par la pratique qu'il est possible et nécessaire de développer des alternatives afin d'apporter notre contribution à la destruction de ce vieux monde. Que la Mairie et autres promoteurs se rassurent, ce n'est pas cette expulsion qui nous fera reculer : un squat expulsé, 10 ouverts !



    Programmation juin 2004

  • dim 06 à FIVES-CAILS : auberge espagnole , friperie, infoshop, dès 19 heures
    et projections de "Ce qui s'est passé à Florennne", "la révolte gronde" et "la cimenterie", et discussion sur les O.G.M.
  • mercredi 09 au BRANKARD : Resto végétalien à prix libre
  • jeudi 10 au BRANKARD : infokiosque et projection "Sweet Badaas Song" de Melvin Van Peebes
  • dimanche 13 à FIVES-CAILS : auberge espagnole , friperie, infoshop dès 19 heures
    projections de "L'an prochain à Jésuralem" et "mécontent et pas content" (Vidéorème)
  • mardi 15 au TRIMAR : Pizza vegan orthodoxe en soutien à Christophe
  • jeudi 17 au BRANKARD : infokiosque et projection "Avoir 20 ans dans les Aures", de René Vautier
    (possibilité de la venue du réalisateur)
  • vendredi 18 au BRANKARD : concert nihilisto-punk de Division Ruines (Paris) dès 21 heures
  • dimanche 20 à FIVES-CAILS : auberge espagnole , friperie, infoshop, dès 19 heures
    et deux spectacles "le pays de rien" et "les bonhommes de pluie".
  • dimanche 20 au TRIMAR : projection-discussion avec intervenants sur le procès de Gènes
  • lundi 21 au BRANKARD : Grand Bal Musette en début de soirée
  • mercredi 23 au BRANKARD : Resto végétalien à prix libre avec "Gérald fait son cinéma"
  • jeudi 24 au BRANKARD : infokiosque et projection thématique autour des
    Années de plomb et la situation des réfugiés italiens, avec l' intervention d' Oreste Scalzone;
    de "Paris, aller simple" (Menotti Bucco) et "Post-dictes" (Marco Valenti)
  • dimanche 27 à FIVES-CAILS : auberge espagnole , friperie, infoshop, dès 19 heures
    et chansons Mélaniecompanie "les p'tites choses" et Jean-Michel Saindoux, chanson engagée
    + Spectacle Les Komm-air "Finissez vos phrases".
  • mardi 29 au TRIMAR : Pizza vegan orthodoxe toujours en soutien à Christophe dès 20 heures


piza aux trimars des mardi 04


Depuis quelques semaines , plusieurs squats fleurissent avec le printemps. Espérons qu'ils passeront cette saison et les suivantes. En attendant, venez vous remplir le bide de pizza et tchatcher avec les mains. La révolution sera à la tomate ou ne sera pas !

les trimars occupent et se pésentent


coups de pression au Squat de Fives-Caille

la bac et une vingtaine de vigiles sont intervenus le 29 avril pour tenter de rentrer, en vain .
ils sont restés une paire d'heure et lancé quelques gazs, histoire mais les supérieurs n'étaient apparemment pas décidés à autoriser les matraques rentrer. ils ont néanmoins menacé de revenir perquisitionner des lundi prochain et l'accélération de la prodédure d'exlusions.. les journaleux sont venus recueuillir les bons sentiments des voisins ...
quelsques jours plus tard l'intimisation est resté vaine : aucune explusion et ni aucun retour de matraques pour l'instant les occupantEs organisent des bouffes-fripererie-infokiosque-projections régulièrement auxquelles les voisins répondent abondamment
Tenez-vous au courant !!



les fantomes ne s'expulsent pas

Programmation des mois à venir au Brancard

mercredi 31 mars : restaurant végétalien [prix libre] dès 20 heures --- en soutien

jeudi 1 avril : permanences de l'infoshop des 19 hrs + projection du film "Le Tambour"

mercredi 7 avril : restaurant végétalien Spécial Soirée de L'ambassadeur dès 20 heures --- [prix libre]

jeudi 8 avril : permanences de l'infoshop des 19 hrs + projection du reportage "Les Lascars du Lep Electronique"

Le 13 mai : 19 hrs : conférence sur les luttes populaires en Amérique latine avec projection vidéo, expo photo et un intervenant

soirée argentine


nouveau squat à Bruxelles: "Le popelilu"

Les déboires des semaine d'ouverture et d'occupation de squats dans la capitale européenne, et les violentes explusions auxquelles les SquatteurEs ont été victimes ne les ont pas découragéEs, tout au contraire ils/ elles vous conviennent à un concert le 26 mars à 19 heures avec au programme Beticiclöpp , Mamout et Butcher .
adresse : chaussée de Wavre, 1069 (près du Kultuurcaffee, vub, métro Hanker, tram 23-90
contact net : unesemaineabruxelles@linuxmail.org , la-teinturerie@linuxmail.org
liste de diffusion : http://listes.samizdat.org/wws/info/leboulet


programme brankart restodu10.png
projection de videos au squat le brancard
slam.png
aubergeespagnole.png

13 oct.04: le squat "le Brancard" a reçu la visite ce matin d'un huissier leur remettant le jugement en reféré ce matin et leur ordonannt de quitter les lieux aujourd'hui.

Les squatteurEs occupent l'ancienne mission locale de Moulins depuis une quinzaine de jours et se sont vite vuEs régulièrement intimidéEs par les keufs en zèle et les proprios, la mairie de Lille, qu'elle brule !! ,EDF et la compagnie des eaux .....
une manifestation lancé par RIPOSTE samedi 18 octobre sur les LSI sera rejointe et, à sa fin , les squatteurs vous invitent à grailler lors d'une une auberge espagnole ..

venez nombreux !!!!


Boulot , dodo, caveau
des tigs et pression policière pour les 3 balancés

Le mardi 17 juin flagrant délit par la brigade anti-criminalité de "décoration" de vitrines de boites d'intérim, quatre sloggans ont été réalisés sur quatre vitrines différentes,sur ce qui était supposé être le parcours de la manif d'aujourd'hui, les slogans sont : "Man power, women précaire","intérim=déprime","danger travail","métro boulot caveau", trois personnes sont conduites au commisariat central et détenues en GAV. Une copine passe à ce moment là et assiste à l'arrestation.
: des perquis chez les parents et intimmidation policière .
le procès a eu lieu le 23 juillet : 60 hrs de tigs et plus de 530 euros d'amendes pour les 3 fortuné plus les 717 ,60 euros de frais d'avocat ( bah alors Me Tillié ??) ... par personnes ..



Expulsion illégale du Gymnasium à lille

Début du mois de juillet, deux personnes ont été expulsées de l'énorme bâtiment situé rue Colbert ,alors vide depuis longtemps et servant apparemment de lieu d'entraînement aux keufs municipaux de notre chère ville ...
la joyeuse occupation qui durait depuis une semaine seulement s'est vu régulièrement gachée par le passage régulier de plusieurs keufs municipaux et du gérant ( la ville , et oui encore elle ...) qui menacaient les 4 occupants de lacrymo et de la promesse d'un acharnement quotidien..
et un beau matin, ils revinrent pour virer proprement les deux squatteuses tout en enfermant les deux garçons grâce à de nouveaux verrrous fraîchement posés ...... Aucune procédure pour ces grados qui se permettent tant de choses !!!! le gérant s'en foutait royalement au grand bonheur des ilôtiers si heureux de faire chier quelques punk squatteurs...
peu de soutien se pressèrent ni les keufs d'ailleurs ..... trois pauv' nationaux passèrent un bon moment à défoncer plusieures portes pour enfin menotter violemment les deux garçons ( un peu de neige carbonnique sur un clio de la municipale ) .... pour enfin trouver une BOMBE, une fausse mais, du coup branle bas de combat : les démineurs et les pompiers encerclèrent le quartier !!!!!!!!!!!!!!!!!! très rigolo ...............;...
les deux squatteurs sont sortis peu après de GAV


Menaces d'explusions en Espagne


le squat Les Naus est désormais expulsable après 9 ans d'occupation.
c'était le repaire des pirates du ouaib.
La kasa de la muntanya, 14 années d'occupation est elle aussi
expulsable. la date est pour le 2 octobre. cette meme maison a vait
deja été attaquée en juillet 2001, sans procédure judiciaire. une
personne avait perdu un oeil ds l'assaut.
Le Pati Blau, centre social de Kornella, quartier populaire aux
alentours de Barcelone est en procès. le juge demande l'arrestation
des occupantEs lors de l'expulsion.

et les maisons d'habitations aussi.
La yayapunk : expulsée hier dans le quartier du Gracia.
Une autre maison expulsée la semaine dernière ds le quartier du casc
antic (centre ville)
Un ordre d'expulsion pour demain pour la Karraca, dans le quartier de
Sants, a 9h du mat.
Les casernes de Barcelone (cuarteles) : environ 600 immigréEs vivent là
la plupoart ss papiers plus qq squatteureuses.

deux squateurs de valencia ont été arreté pour attentats : qq agences
et un bulldozer a coups de bombes artisanales; plus d'infos bientôt

malgré ce tableau un peu noir, les appels a la résistance continuent








Manif nationale en BElgique contre le projet de loi anti-squat proposée par le CD&V. Samedi 19 Avril 2003 - 14h00 - kouter/gand Ensuite, pique-nique à Groene vallei


Bruxelles occupé

"" Mardi 8 avril, nous avons reçu la visite de la compagnie des eaux qui venait couper l'alimentation d'eau de la maison. La coupure à été annulée grâce aux avocats qui ont pu reporter cela au jeudi suivant. Un appel à soutien à été lancé et un déjeuner prévu devant la maison à partir de 8h du matin. A 8h15, les premiers ouvriers sont arrivés, ils avaient reçu l'ordre de couper les tuyaux de raccordement du 5, 9 & 11 de la rue de Mérode (nous occupons le 9 et le 11); ils nous ont dit vouloir couper le 5 et le 9 et nous ont conseillé de protéger plutôt le 11. Dans la nuit on a coulé du bêton sur les vannes d'arrivée, on a ensuite planté un arbre dedans, les ouvriers nous ont aidé à y mettre de la terre. Ensuite leur supérieur arrive, contacte la compagnie + nos expulseurs et se voit obligé d'appeler les autorités incompétentes. Arrive donc le flic de quartier qui nous agresse tout de suite verbalement. Anecdote : phrase du flic de quartier : "Si un marocain vole ta veste, t'es bien content que j'aie un flingue". Il est parti parler aux voisins et revenu accompagné de trois de ses camarades, encore plus hostiles. Ils nous ont encore parlé et pendant ce temps la flicaille arrive au compte-gouttes, à la fin ils sont une trentaine. Pendant ce temps, deux habitants effectuent une visite infructueuse à la compagnie des eaux.

Vers midi les ouvriers reçoivent l'ordre de couper le n°11, on ne se laisse pas faire, on reste autour de l'arbre planté au dessus de l'arrivée d'eau. Les flics chargent immédiatement, quelques coups de matraque qui volent, ils arrachent l'arbre, menacent de nous envoyer du spray au poivre à la gueule, nous insultent, etc. Le site étant dégagé, les ouvriers creusent, percent la plaque de bêton (il n'était pas assez sec) et commencent à découper les tuyaux. L'atmosphère se détend un petit peu jusqu'au moment où un habitant pisse dans le tuyau d'alimentation d'eau de tout le quartier; la police charge à nouveau et menace de tous nous embarquer, un flic court chercher les menottes et nous, on se réfugie à l'intérieur de la maison (20-25 personnes). La compagnie des eaux décide de nettoyer les tuyaux et ouvre l'alimentation d'eau, ce qui provoque un geyser d'une dizaine de mètres en face de la maison et l'inondation de la rue. Les ouvriers terminent leur travail protégés par la police de Saint-gilles qui continue à nous insulter.

Voila, on commence sérieusement à en avoir marre de ces visites intempestives de la police, ça fait maintenant six fois en deux semaines. Le 15 avril à 9h00 on passe en justice chez le juge de paix du canton de Saint-gilles (sur le parvis).

Envoyez-nous votre numéro de portable pour être mis au courant des urgences via sms, on a besoin de votre soutien pour que des lieux comme cela ne meurent jamais...""

Les squateureux & squateureuses de la Teintuerie occupée, Goddevrind

LA TEINTUERIE
11 rue de Mérode
1060 Bruxelles
la-teintuerie@linuxmail.org


8 Février 02 à l'Uzine à Geneve soirée de soutien à l'Anarchist Black Cross

Soirées CHEZ lmPÖtSTEUReS en Février 02

05 février 02 Concerts de Carving et Face of tomorrow.(emocore) 20h30
10 février 02 perfs, installations vidéos et interventions musicales dès 15 hrs
17 février 02 Cloudsburst et Acrymonie (deux groupes métal rapide et mélodieux) 20h30


Soirée pour les enfants

on recherche des personnes ki jonglent, mettent en scène des marionnettes, aiment la musique pour amuser plein de marmots


A venir
Soirée de soutien à la lutte turque contre le cellules de type F

mi février ou mi mars aura lieu dans l'un des squats une projection du Film le Mur avec, sous réserve, la présence d'un intervenant

Solidarité internationale !!!!!!!!

Entamé il y a 448 jours, le mouvement de lutte contre les prisons cellulaires (type F) en Turquie a fait deux nouveaux morts, portant à 85 le nombre de morts. Le 7 janvier Zeynel Karatas, membre du TKP(ML), décède à la prison de type F de Tekirdag et le 8 janvier Lale Colak, membre du TIKB, décède à l'hôpital d'Istanbul où elle avait été transferé il y a 10 jours. A ce jour 172 prisonniers et 7 proches, à l'extérieur, sont toujours en grève de la faim contre la prisons de type F.

contact: http://prisonsenturquie.free.fr


Appel à FRAPper, Festival de Résistance à l'Agression Policière Du 22 au 25 février de l'an zéro deux, dans le Trégor (22)

La répression s'intensifie de toutes parts
Violences policières systématiques (Göteborg, Gênes...) Nouvelles lois sur la sécurité quotidienne votées dans l'indifférence générale
Plan vichypirate renforcé Impunité des flics assassins (bavures, re-bavures)
Europolice (mise en commun des moyens policiers au niveau européen)

Cette répression fait aussi l'actualité chez nous, dans le Trégor, où 6 squatteureuses sont inculpés suite à une action contre les coupures d'électricité et risquent 5 ans de prison. C'est pourquoi nous avons spontanément décidé d'organiser cette rencontre sur la répression au sens large au moment du procès (le 25 février).

Au programme
Actions, manif' de soutien aux 6 inculpés Concerts/Théâtre Bouffe pop' Projections/Débats Ateliers pratiques (Autodéfense, action directe non- violente, résistance passive ...) Animations policières garanties, bien sûr !

Sur les thèmes
La loi sur la sécurité quotidienne Un monde sans police et sans prison est-il possible ? Quelle riposte face à la répression : violente ou non- violente ? Criminalisation de la pauvreté, de l'immigration, de la contestation

Dernière minute : pour animer les ateliers, nous recherchons des animateurs-trices ! !

Que s'est-il passé dans le Trégor ?
Du 3 au 14 novembre 2001, nous avons squatté à Guingamp un bâtiment abandonné du Crédit Agricole pour en faire un lieu de vie et d'activités politiques, manuelles et festives gratuites. Au début de l'hiver, nous avons été expulsé de l'AcAB par une demi-compagnie de CRS. " Une expulsion, une ouverture ". Nous investissons le 7 décembre la ferme du Rucaër à proximité de Guingamp. La procédure sera à peine moins rapide. Et l'expulsion est promise pour le 7 janvier 2002. Le Ti Disuj (la maison insoumise) espère être une zone dans laquelle les mots autogestion, respect et solidarité soient enfin une réalité de tous les jours. EDF nous a coupé 3 fois l'électricité durant les 2 semaines les plus froides du mois de décembre et a porté plainte contre nous alors que l'électricité nous servait pour nous chauffer.

En conséquence, le 24 décembre, deux mille ans après la naissance de Jésus Christ, nous avons occupé les locaux d'EDF à Guingamp en revendiquant l'arrêt des coupures, le rétablissement de l'électricité à toute personne (et cela quelque soit la saison), le retrait de la plainte d'EDF, tout en dénonçant le nucléaire et le gaspillage énergétique. En effet ce n'est pas parce que nous exigeons l'électricité que nous cautionnons pour autant le nucléaire français. La politique de l'Etat en ce domaine nous a été imposé et il n'a jamais rien fait pour favoriser l'autonomie énergétique des individuEs. Après 2 heures d'occupations, une quinzaine de policiers entrent et tabassent violemment les occupants. 6 d'entre nous se retrouvent 18 heures en garde à vue dans une cellule de 5 mètres carrées. Le procureur les inculpe pour séquestration des employés d'EDF alors que personne n'étaient séquestré. Ils passent en procès à Guingamp le lundi 25 février 2002 à 13h30 et risquent une peine maximale de 5 ans de prison ferme.

Points pratiques Un centre de convergence du festival sera ouvert pour l'occasion (accueil, information, hébergement).Le programme est en cours d'élaboration, n'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos suggestions ou propositions.A bientôt dans le Trégor ! CONTACT FRAP - Coatiliou 22540 LOUARGAT / Emile : squattregor@caramail.com

le 15 décembre 01 concert aux impôts : MobilHead ( belgique) , reprises de Motorhead



le 24 décembre il y aura aussi un concert avec Chabraü (lil) et visions of war (belgique/france)

et la nouvelle monseigneur est dispo à l'infoshop .....



 

Affiche dispo (en gif)


Les ImpôtsteurEs font leur carnaval le 16 octobre ....


Le numéro 16 de LA MONSEIGNEUR en vidéo sort fin sept. 2001...
Le numéro 14, CD de soutien aux Antifas de La Bassée/Salomé est maintenant dispo en K7 avec 4 morceaux supplémentaires.

Vous savez où vous adresser... et le numéro 15 aussi....


CONCERTS PREVUS

18 octobre 2001 toujours aux ImpôtsteurEs vont jouer Harum Scarum et Urban blight , infos à suivre.

28 septembre 2001,la troupe desMANDRAGORES présentera ses travaux intitulés [Karnag] encore aux Impôts.

Toutes les activités sont PRIX LIBRE bien sûr !


Appel à soutien pour le procés de 5 individuEs accuséEs de tags.

pour="true" plus="true" d'infospour plus d'infos

Venez tous/tes vous joindre à la grande mascarade
judiciaire le LUNDI 15 OCTOBRE 01 à 13h
.

devant le tribunal de grande instance, place du centre
GUINGAMP, BRETAGNE
BAR, TABLES DE PRESSE ET ANIMATIONS POLICIERES.


L'info-shop fait sa rentrée.

Dès le début septembre, reprennent les permanences de l'infoshop, les lundis de 19 heures jusqu'à 21 heures toujours au Squat des ImpôtsteurEs .
Un petit apéro le second lundi et vidéos le troisième animeront vos lectures et débats.
Retrouvez d'autres activités sur le prochain programme de l'infoshop
Anticapitalisme, antifascisme et antiracisme, lutte anticarcérale, libération animale, antipatriarcat et féminisme, réflexions et alternatives sociales et politiques se retrouvent parmi de nombreux autres thèmes dans nos bacs et présentoires sous divers formats (zines, brochures, livres, archives et vidéos ...)
Consultation sur place, dépôt-ventes et diffusions libres

Retrouvez quelques ouvrages dans la KRONIK du site


 

LE SNACK-BAR DES IMPôSTSEURES


Des dimanches ,dès 21 heures, au Squat 28 bis rue de trévise à Moulins-sur-Aubry-lez-LILLES depuis mi-juillet, une équipe pas sympa s'applique à vous faire digérer dans un cadre chaleureux et obscur, tout en musik sous fond de polémiques, de la graille et du liquide pas chers.
Falafels-frites, pizzas ou taboulé c'est déjà fait mais faut pas s'inquiéter car ils/elles trouveront bien d'autres surprises !!!!


GêNES JUILLET 2001, CARLO MORT DEUX BALLES DANS LA TETE

NI HEROS, NI MARTYR ...

Une des tâches prioritaires que doit assumer le mouvement maintenant est de faire sortir de taule tous les arrêtéEs et inculpéES de Gênes. De nombreuses initiatives ont eu lieu dès le vendredi 21 juillet dans divers pays contre des représentations politiques et économiques italiennes. Des Consulats, des agences ont été occupées, il y a eu des manifestations devant les ambassades italiennes dans plusieurs pays. Des actions de sabotage ont eu lieu en Grèce, en Allemagne, en France, en Grande Bretagne ... Faisons savoir à ces fachos que ni la mort de Carlo, ni les séquelles physiques de centaines de manifestantEs, ni l'inculpation de nombreux compagnons ne passeront sans résistance et sans pardon !!! Toutes initiatives contre des représentations italiennes ou capitalistes sont les bienvenues !!

L'ETAT ASSASSINE ... ASSASSINONS L'ETAT!!

Armons-nous d'autre chose que notre patience

La Monseigneur n°:14 COMPIL DE SOUTIEN AUX ANTIFA

Le 23 juin 2000, 21 heures à Salomé dans le Pas-de-Calais...
Une violente rixe oppose des camarades antifascistes locaux à une bande de Gabbers fascisante qui tente de s'imposer sur la région. Ces derniers ne sont pas issus du mouvement skinhead traditionnel mais d'une mouvance dissidente du mouvement techno, les Gabbers. Particulièrement dévellopée aux Pays-bas, cette frange hardcore de la scène électronique n'est, à la source, ni spécialement politisée ni particulièrement raciste mais l'extrême droite y a recruté nombre de ses membres en exaltant quelques thèmes nauséabonds par le biais de la musique. Le phénomène plutôt récent s'est d'abord développé dans nos campagnes avant de se manifester dans les grandes villes belges et du nord de la France.C'est à la suite de nombreuses provocations, de manoeuvres d'intimidations par la force ou la menace et de quelques agressions physiques que nos amis ont décidé de s'opposer physiquement à ces jeunes de plus en plus nombreux et de plus en plus arrogants dans la ville de Salomé. Au cours de la rixe, de nombreuses personnes seront blessées et plusieurs voitures fotement détériorées suite à une course poursuite et à quelques collisions dans le centre du village. L'utilisation de battes de base ball, de flingues ou de lattes de bois cloutées témoignent de la violence des affrontements que les gandarmes auront maille à faire cesser. La plupart des participants seront interpellés et 3 antifa ainsi que 3 nazis gabbers seront convoqués devant la 8ème chambre du tribunal correctionnel de Lille pour dégradations, violences en réunion ou ou port d'arme illégale et mise en danger d'autrui. Ils seront tous les 6 condamnés à 4 mois de prison assortis de sursis et à une mise à l'épreuve de 18 mois pour l' un des antifa dont le casier judiciaire comportait déjà une mention. Ils doivent en outre s'acquitter d'une amende de 7000 frs.


Nik Le FAF

21 juin concert aux ImpôtsteurEs dès 16h jusqu'à 21h ...Pêt foireux (666 metalpunkies/liege) et Visions de GUERRE (LA FRANCE ET LA BELGIQUE)!!!!!! et d'autres ....


l'Infoshop est désormais ouvert chaque lundi dès 19heures au squat des ImpôtsteurEs 28 bis rue de trévise 59000 lille Avec un apéro chaque 2ème lundi, la projection en plusieures scéances de La Commune de P.Watkins à 20h, prochain Lundi conférence de L'Anarchist Black Cross
 

 
- Au pied du mur, recueuil de textes sur la prison édité par l'insomniaque est dispo aux ImpôtsteurEs. (80 boules)


 

Les k7 vidéos du film HORS LA LOI ! seront disponible à prix libre. Certaines modifs sont en cours..A suivre.
 

Des dossiers plus complets sur les différents lieux sont à dispo PRIX LIBRE en écrivant aux ImpôtsteurEs 28 bis rue de trévise 59000 lille-MOULINS.
 

Le premier vendredi du mois : Resto végétalien au Centre Culturel Libertaire 4 rue de Colmar lille-MOULINS à 20h.Même si les jus de fruit sont pas prix libre, y'a à manger et des vidéos engagées sont programmées.
Le prochain est le 2 mars 01.
 

tous les samedis après midi : point de compostage au jardin des REtrouvailles  rue Montesquieu lille-MOULINS. RECYCLES TES DECHETS VEGETAUX !
 

Un Système d'Echange Local est en activité sur Moulins et Wazemmes
Renseignement auprès de Lorant (tel:03.20.40.10.94) ou au 13 rue Montaigne à Moulins le samedi après midi.

 

les 10, 11 et 18 mars 2001, à Toulouse se dérouleront des journées de fêtes et d'action autour des expulsions de squatt, de la fin de la trève hivernale et des élections municipales...
Voir flyer ici.


 

ÇA SENT LE SAPIN...AU 160...

Les nouvelles vont vite et on s'en passerai bien. Mardi 20 fév. au matin avait lieu l'audience des référés au tribunal de grande instance de Lille au sujet du 160, maison squattée depuis plus d'un mois. L'huissier a complétement baclé son boulot et on avait au moins trois articles de lois relatif aux obligations des huissiers en matière d'expulsion: Il se doit de chercher à obtenir les noms des habitantEs et non se contenter des contrôles d'identité de la police( deux personnes contrôlées ne sont pas habitantEs), il doit aussi déposer les assignations en justice à la mairie du quartier maximum deux jours après avoir remis les avis de passage; ce qu'il n'a pas fait dans notre histoire, croyant sans doute pouvoir nous faire juger par défaut...
Evidemment, le juge n'a rien voulu savoir et le déliberré est pour le mardi 27 fév., le jugement ne faisant aucun doute:L'EXPULSION.
La durée moyenne des occupations est bien courte en ce moment sur Lille. La faute à pas de chance ? Pas sûr vu la surprésence policière actuelle et la campagne électorale qui bât son plein.Martine Aubry arrive avec sa socialo-chrétiento-démocratie derrière laquelle elle se cache pour justifier des interventions de C.R.S. et de la Bac devant ses meetings électoraux...

 

vendredi 23 fév.: un concert de soutien à Pen Kalet est organisé à Bégard dans les Côtes d'Armor.
Nous apportons notre soutien à ce futur lieu alternatif et autogéré de Bretagne. De nombreux chantiers s'y sont déroulés l'an passé et reprendrons cette année. Travaux en tous genres, échange de savoir, discussions et bonne humeur y seront au programme. Plus d'infos bientôt...

concert de soutien à Pen Kalet



compilation de soutien antifa Prochainement
Une compil de soutien aux anti-fascistes de La Bassée(62) et de Salomé(62) va bientôt sortir grâce à la Monseigneur. Ils ont été condamnés il y a quelques temps à de la prison avec sursis et lourdes amendes à la suite d'une rixe et d'une poursuite en voiture avec des fachos.
Solidarité Antifasciste !




..Quelques nouvelles du 160..

Mardi 6 fév. 2001, la proprio de la maison ouverte mi-janvier constate l'occupation. Elle était accompagnés d'ouvriers bien zélés, sans doute dégoûtés de voir leur boulot impossible à accomplir. La police arrive et donne raison aux squatteurs quand à la néccessité d'une procédure d'expulsion. Un des occupantEs se fera quand même embarquer pour port d'armes( un couteau pour bouffer et une pince-outil Laetherman...), il faut bien essayer de rentabiliser un déplacement de plus d'une dizaine de keufs.
Deux jours plus tard, une assignation au Tribunal de Grande Instance nous parvient aux noms des trois personnes contrôlés quelques jours plus tôt, dont 2 n'habite pas au 160.
Nous voici convoqués le mardi 13 fév. et ce que demande l'avocat de la proprio est complètement démesuré:
- l'expulsion.
- 10000 francs de réparation par jours d'occupation entre la décision de justice et l'expulsion.
- le recourt force de l'ordre.
Bref, il ne doit pas avoir l'habitude de ce genre de dossier. En tout cas, nous y sommes allés et il n'était pas là, sentant sans doute venir la demande de report que nous demandons pour pouvoir monter nos dossiers d'aide juridictionelle.

Si ce n'est là, ce sera donc AILLEURS, toujours à Moulins et dans quelques temps, a suivre...

-UNE EXPULSION, UNE OUVERTURE-




Le C.F.A.


La porte impressionante du C.F.A.

Il s'est ouvert depuis 2 semaines un nouveau squatt d'activité sur Lille. C'est un ancien centre de Formation pour apprentis fermé depuis cette année et voué à la destruction. Les quelques 6000 m2 de surface vont se transformer en 116 logements avec jardin privatif et toute la sécurité nécessaire aux bourgeois pour se protéger des crapules de tous poils...
L'occupation de ce lieu ne risque cependant pas de durer car personne n'habite sur place et il n'est ouvert que lorsqu'un concert ou une soirée se prépare.
D'ailleurs, un concert prévu mardi 20 février a été annulé car la présence des keufs se fait de plus en plus sentir, des ouvriers rentrent régulièrement à l'intérieur...
--SPECIALE DEDICACE-- aux keufs qui ont passés toute la nuit du samedi 17 fév. devant le lieu, pensant qu'une nouvelle teuf se préparait. Un squatteur circulant dans le quartier a fait les frais de leur impatience en se faisant contrôler et embarquer pour un motif bidon...

Ainsi, samedi 10 fév., s'est déroulée une soirée platine avec un son HARD-CORE et un son ALL STYLE. Elle était intitulée "Contre le Fascisme Ambiant " pour montrer que la tekno peut être une musique engagée et que les luttes antifascistes se déroulent aussi dans ce milieu trop souvent "apolitique".

L'infoshop était présent
Un Infoshop a repointé son nez sur la teuf.
.Section Tekno Anti Fasciste.
La Section Tekno Anti Fasciste avait déjà sévi l'an dernier pour les même raisons.

L'affaire n'est pas nouvelle mais semble en ce moment devenir préoccupante. Même si les fachos, parfois nombreux, sont visibles principalement dans les boites de nuit ou les salles, la réaction se fait attendre.
Cependant, il n'est pas inutile de préciser que si leur présence est plus discrète en free-party, celles-ci sont bouffées par des comportements sexistes, des rapports de domination, des automatismes de consommation, un phénomène de mode que nous rejetons tout autant que les fachos. Les deux phénomènes étant liés.


 
Samedi 03 février 20001

-CONCERT D'OUVERTURE-

une affiche fort emconbrée

Samedi 03 février aura lieu lieu un concert dans un nouveau lieu sur la métropôle lilloise.
Une nouvelle occupation destiné à des activités variées et régulières...
C'était attendu apparemment avec impatience mais il est là, ENFIN.

INFO LINE : 3672 070770

 

.De l'autre coté du périf.

Une nouvelle maison a été ouverte depuis milieu janvier par un groupe d'individuEs se réclamants des SquatteureusEs lilloisEs. Une nouvelle occupation, une nouvelle expérience qui fait la nique aux proprios, aux spéculateurs, à l'Etat qui tendent de faire de nous de la chair à travailler. Espérons qu'elle durera le plus longtemps possible. En tous cas, on se battra pour ça...

vue arrière de la maison
La vue arrière du bâtiment.
Discrétion encore de rigueur.

 

du 21 au 23 Janvier 2000 :

affiche

Compte-rendu rapide.

Les trois jours contre les prisons ont ainsi débutés sous la pluie le dimanche 21 par un rencard avec les effeuilleuses au J'en suis, j'y reste. Il y fut passé un film de J.M. Carré : Laurence qui parle du cercle vicieux DROGUE, PROSTITUTION, PRISON où se retrouvent de plus en plus de "délinquantEs" qui peuplent les prisons. Y est évoqué également les prétendus moyens de réinsertion :autant à l'intérieur quà l'extérieur, des belles paroles pour masquer la réalité de la destruction des individues.
Une action s'est déroulée à proximité de la prison de Loos. Un communiqué et des photos vont suivre.
Le Lundi soir a eu lieu au C.C.L. un débat devant porter sur la lutte des prisonnierEs et le soutien que l'on peut leur apporter mais, parce que les invités de l'A.B.C. n'étaient pas là, la discution déboucha rapidement sur les éterbelles questions des alternatives à la prison. Aucune solution n'a été apportée mais une table de presse nous rappelait que pendant ce temps, des hommes et des femmes subissent la taule et qu'avant que les prisons brûlent; ils faut soutenir ceux et celles qui s'y trouvent.
Le Mardi, on s'est retrouvé aux ImpôtsteurEs autour d'un énorme Couscous et de deux vidéos de J.M.Carré qui a une expérience particulière du monde carcéral. Les Matonnes nous montre un panel de différentes surveillantes à Fleury et Femmes de Fleury la réalité du mitard, de l'enfermement chez les détenues de cette même prison.
 
 
 

vendredi 22 decembre 2000 : 7h00 : Expulsion de CHEZ GRAND-MERE, lieu de vie situé rue de la plaine lille-MOULINS.
Le proprio( l'O.P.A.C.) aidé de plus de 50 C.R.S.( on continue dauns la démesure!) a remis le bâtiment dans le circuit spéculatif !
Aucun papier officiel( ordonance d'expulsion) n'a été montré à l'unique personne présente.

UNE EXPULSION UNE OUVERTURE !

 

Mercredi 20 Decembre 2000 : 8h00 : Procès d'Olivier au palais de justice de lille. Rencard au tribunal.
RESULTAT DU PROCES : Olivier a été condamné à une amende de 5000 francs avec sursis mais l'huissier s'est vu refusé ses 1 franc de dédommagement et sa demande à ce que la condamnation soit publiée dans les journaux. Comment peut t'on faire ce métier et avoir de l'amour propre?
C'est cet huissier qui était en charge de l'expulsion de chez Grand-mère mais il se fit representer ce vendredi matin!
 

Samedi 16 Decembre 2000 : All Styles Party; soirée D.j en soutien au procès toujours reporté au 20 dec 00, toujours au palais de justice , encore a 8h du matin, viendez nombreuseuses au tribunal et a la teuf au C.C.L 4 rue de colmar, priX lIbrE !§!§!!
 

Mardi 12 Decembre 2000 :

affiche 12 dec

Nous avons investi pour un soir le cinéma du quartier MOULINS (cofinancé par la mairie) dans le cadre d'une retrospective de 5 ans de Squat par des SQUATEUREUSES. Ce fut l'occasion d'un concert avec Algolagnie et Ahelagoodbornname, d'une expo à base de panneaux sur les différents lieux et de la première diffusion publique du film HORS LA LOI! fait par des individuEs concernéEs.
 

24 Novembre 2000 : Concert des moon in june à l'occasion de la sortie de leur premier album "Brusquement la pelouse...". Au C.C.l. , 4 rue de colmar, Wazemmes. (0320428272)

 

toujours 24 Novembre 2000 :Les VOYAGES MARIOT ont effectués leur dernier voyage organisé pour une 60aine de C.R.S.
le grand garage! L'expulsion fut sans heurts mais les quelques occupantEs se virent filméEs au pied du lit et photographiéEs de force... On remarquera surtout lors de cette expulsion le zèle développé par la nouvelle responsable des forces répressives et aussi son désappointement lorqu'elle ne vit que trois habitantEs peu farouches. Il n'est pas inutile de rappeler que le proprio c'est le C.H.R. qui a un énorme parc immobilier sur lille. L'expérience nous a montré qu'il ne tolère aucune occupation...

 

17 Novembre 2000 : Concert de Geranium et Fred Le Junther en soutien au procès du 20 déc. Au C.C.l. , 4 rue de colmar, Wazemmes. (0320428272)
 
 

tranticapital3.gif

 

Mercredi 25 Octobre 2000 : Contrairement à l'image ci dessus (qui était sur le tract) on a pas jeté de briques, mais ils ne sont pas restés stoïques non plus... Les CRS ont chargés la manif et interpellé sept d'entre les manifestants (une quarantaine!!) pour les relacher peu après. L'un d'entre eux n'a été relaché que le lendemain.Il est d'ailleurs poursuivi pour avoir tagé la façade de DHONTE, huissier bien connu des squatteurEs.Procés en janvier.
 


 

Mercredi 25 Octobre 2000 : Manif / Concerts: INFOLINE 3672 667 2000

14h : Quelque part en ville: le grand jeu de la consommation...
16h30: Manif bruyante: Rammène un son !
Concerts:
Detritus Alcolanie
Pour ce concert, nous avons réouvert le BUNKER, lieu associatif récemment fermé par la mairie sous des faux prétextes.
Encore et toujours à l'arrash!!!

 

Mardi 24 Octobre 2000 : Acceuil de la caravane anticapitaliste de retour de Prague: Expo, débats, infos... Rencard à 13h30 pour aller faire la récup' au marché (récuperer ce qui est mangeable mais jeté pour raisons commerciales)
 

Dimanche 22 Octobre 2000 : 9h: Ptit Dej' 16h: table de presse aux imposteures
 

Samedi 21 Octobre 2000 : CidreBouffeDébat avec Pen Kalet: Présentation du projet :

pen kalet

Pen Kalet est un espace de liberté associatif, convivial et militant, créé pour favoriser des rencontres, des initiatives, des débats, des échanges sur d'autres bases que celles du fric, de la consommation, de l'aliénation, de l'exploitation et de la domination.
Il s'agit de permettre à chacun et chacune de se réapproprier les parcelles éclatées et divisées de sa vie, en favorisant différentes pratiques liées entre elles : de l'initiative à la convivialité et à la solidarité.
Ce lieu basé sur un fonctionnement de démocratie directe et autogéré et, donc, non subventionné, est ouvert à toutes celles et tous ceux qui font de leurs luttes pour un monde sans exclusion et égalitaire, un axe central.
Il accueille tout groupe ou toute personne pour qui la solidarité et l'égalité des hommes et des femmes, les peuples, les cultures ... ne soient pas de simples références morales, mais des pratiques de chaque instant.
Pen Kalet se veut espace de documentation (presse, vidéo, photos, livres, internet,...), espace de réunions, d'expositions et de conférences, librairie, lieu de fêtes (repas, concerts, pièces de théâtre, danse, ...), centre d'expérimentation de sources d'énergies écologiques, lieu d'échanges de savoirs, ateliers et espaces de vie pour enfants ... Il tente à s'intégrer dans son environnement en prenant en considération la nature dans un cadre de développement durable. Tout ça reste à construire, vous êtes les bienvenuEs ...
Contact : email : penkalet@spray.fr


 

Mardi 17 Octobre 2000 : Procès de Stephane, accusé d'outrage à agent lors d'une manif de soutien aux sans papiers: plus de détails sur cette page
 

Samedi 14 Octobre 2000 : en soutien à Stephane, 19h00, l'univers 16/18 rue G. Danton, projections des films :

"LA LUTTE DES SANS PAPIERS SUR LILLE", 1h30
+ un film de l'arrestation de Stéphane 20 min
paf de 10 F
+ Débat sur la lutte des sans papiers
+ repas Végétarien prix libre
avec DJ COOLmusiK

 

Mercredi 11 Octobre 2000 : Soirée en soutien aux sanspapiers aux Imposteures :

Un film sur les sans papiers de Lille de Louisette Fareniaux
+ un reportage sur le retour en afrique des Sans papiers Maliens de St Bernard
+ Débat en présence de Louisette Fareniaux

 
Les 26 et 27 septembre 2000

2 JOURS DE RENCONTRES ET D'ACTIONS CONTRE LA CRIMINALISATION DU SQUAT A LILLE


27sept

Procès d'Olivier pour avoir menacé de mort un huissier lors de l'expulsion d'un squat rue Lafargue à Lille.
Pour cet évènement ont été organisés 2 jours d'activités autour du thème du squat , mouvement social qui en dérange plus d'un ; preuves en sont les nombreux procès qui nous tombent dessus comme ceux et celles qui se bougent pour d'autres luttes(sanspapiers,...). Changement de méthode de la part des autorités : après les expulsions à répétitions ,elles s'en prennent directement aux individu(e)s.


banderolle de manif

Le premier jour, la grande salle fut aménagée avec des installations visuelles et sonores sur le thème de l'incarcération ainsi qu'un bar et du resto végétalien à prix libre. La discution prévue, que nous esperions entre différents squatteur(e)s de partout et porter sur l'avenir de cette lutte ("SQUAT TOUJOURS?"), tourna sur la présentation du lieu à des personnes pas forcément habituées à y mettre les pieds; nous permettant d'exposer nos aspirations et nos galères. Ce débat est malheureusement resté limité à la question du rapport de consommation en omettant la dimension politique de tels lieux.

reOuverture  facade du Tipy

Le lendemain, réveil difficile en direction du palais de justice afin d'y offrir un petit déjeuner aux personnes venues soutenir Olivier dès 8 heures du matin. Un petit tour et puis s'en vont, le procès est reporté au 20 décembre0 (cf.l'article de la voix qui pue très fort du pus!!!),nous laissant un peu de temps pour préparer notre manifestation.
17h30, rencart prévu sur les lieux du crime où 82 personnes se pointèrent. Quelques tags et la manif se lance vers les rues lilloises dans un silence presque mortuaire .Pas de bruit, ni de keufs,apparamment trop occupés ailleurs. On ne s'en plaindra pas. Après une halte à la place de la république en solidarité avec les Sans-papiers, qui s'y réunissent tous les mercredis; on décida de les raccompagner jusqu'à leur local de lutte pour feindre d'y dissoudre notre cortège. Sur le chemin du retour,comme par hasard,il y avait un squat vide...Nous demandâmes à Sésame d'ouvrir les portes , ce qu'il à quoi il n'arriva pas sans que l'on lui apporta notre aide, non sans difficultés... Les portent s'ouvrirent tandis que des belles banderolles tombèrent miraculeusement des fenêtres grillagées par la C.U.D.L. lors de l'expulsion en 98 du lieu alors ocupé. Quelques coups de balais et d'éponges et le TIPY est prêt pour sa dernière teuf. A la cave les concerts et au rez de chaussée une intervention théâtrale des Mandragores.Une soirée tranquille malgrès le passage de quelques keufs.

Nous avons voulu réaffirmer par le soutien à Olivier, présent comme tant d'autres aux expulsions, la dimension politique du squat, par son action directe contre la spéculation immmobilière, sa volonté de combattre le capitalisme au quotidien et dans notre environnement par diverses manifestations plus ou moins marrantes et des activitées mal autogérées et proposées. Ces journé furent aussi l'occasion de réouvrir le Tipy,un peu par nostalgie pour certainEs et surtout par volonté de montrer que nous n'avons rien à faire de cette justice de classe qui ordonna l'expulsion de ce lieu il y a 2ans ainsi que tant de lieux depuis...

ction.jpg A l'ARRASH A l'ARRASH sitaspasdenicheprendstonpieddebiche

 

Mardi 26 et Mercredi 27 Septembre 2000 : Le procès d'Olivier a été reporté au Mercredi 20 Decembre à 8h30. Ce 27 Septembre le petit dejeuner devant le palais de justice était bien agréable, et nous n'avons pas eu à subir de présence policière particulière ce qui nous a fait des vacances. L'après midi, à l'issue de la manif, les squatteurs ont réouvert le Teepee (squatt expulsé et toujours vide depuis deux ans) afin d'y faire la fête, qui s'est fort bien passée...
 

Mardi 26 et Mercredi 27 Septembre 2000 : Contre les expulsions, contre les violences Policières, Tous au procès d'Olivier, accusé de menaces sur huissier et de violences sur agents, alors qu'il aidait au déménagement dans le calme lors de l'expulsion du 23 Mai 2000. Il y a une pétition de soutien que vous pouvez voir et/ou télécharger ici.


2 jours de rencontres, hébergement prévu aux Imposteurs (Sleeping Room) :
Le 26:
Bergaspace (Son et Images)
3ieme Sous Sol (Animations et Super 8)
Le 27:
Les Slugs (Punks belges)
JeanMichel Saindoux (Variété Avariée)
FistFuck Production (Paris Super8 et Son)
entrée gratuite au procès 8H30 du matin
Venez nombreux et nombreuses !!!!

tract

 

Dimanche 24 Septembre 2000 : au C.C.L , 4 rue de colmar à Lille Wazemmes. (0320428272)
16h: Discussion sur la criminalisation du mouvement social (Procès d'Olivier le 27 Septembre et de Stephane le 17 Octobre),
19h:

Les Reprises De Tête (variété aproximative de proximité)
Hat Teenage Art (Punk Rock)
Violon profond (les classiques du hard).

 

Samedi 23 Septembre 2000 : à Villeneuve d'Asq, organisé par le RASSADJ (réseau pour l'accès au droit et à la justice, malheureusement payant, concert de soutien à Olivier et Stephane (entre autre) avec 17 groupes dont:

Denis Cacheux
Moon In June
Les belles Lurettes
Swing Gadje
...

 

Vendredi 15 Septembre 2000 : Resto végétalien à 20h. Prix libre.
 

été 2000 : Pas de restau pendant l'été, passez pour voir ce qui se passe... Un texte des squatteurs est parus dans le numéro d'été du journal de l'APUMoulins (Atelier Populaire d'Urbanisme), "Paroles à Moulins" N°13. Lire ce texte en ligne.
 

Samedi 8 Juillet 2000 : "Regards sur Moulins" (avec L'APU Moulins): 3 films d'individus et des discussions autour d'un quartier en mutation.

Du Gauche au droit Johan Laffort
Le 1ier film de l'atelier vidéo de l'APU Moulins
Palabres à Moulins Johan Laffort
Interrogeons nous sur l'urbanisme néolibéral et son impact sur la vie des habitants.
chez les Imposteurs, gratos, rammener de la bouffe.

 

Mercredi 5 Juillet 2000 : Teuf chez les imposteurs en soutien à Olivier:

16h Jéranium (rock déjanté), 3ième sous sol (projections, perf, install)
18h Débat
20h Mosko/Not a number perf
+surprises

 

Mardi 27 Juin 2000 : Aujourd'hui débarquement d'un huissier accompagné d'un tas de CRS et BAC dans un squatt de Wazemmes. Ils étaient accompagnés de plusieurs bourgeois. Après avoir défoncé la porte pour entrer ils apprirent aux occupants qu'en fait, ils ne venaient pas expulser mais faire visiter la maison aux potentiels acheteurs. En effet, l'ancienne propriétaire étant décédée, la maison va être mise aux enchères début juillet. Les papiers présentent la maison comme en très mauvais état, mais ce n'est pas tenir compte de tous les travaux effectué par les squatteurs dans cette maison occupée depuis plusieurs années.
 

Mercredi 21 Juin 2000 : Big Fiesta avec des concerts et pleins d'autres trucs chez les imposteurs. Prix Libre !!
 

mauroy.gif (5670 octets)

 

Vendredi 26 Mai 2000 : Expulsion sanitaire du local de lutte des sanspapiers. 06h00 du matin, 150 keufs pour envoyer manumilitari les grévistes de la faim (46ième jour) faire un checkup à l'hopital, et en rangs avec les matraques s'il vous plait !
 

Mardi 23 Mai 2000 : Expulsion au 122 Rue Paul Lafargue d'un squatt d'habitation, pendant le déménagement, arrestation brutale de l'un d'entre nous: voir ici.
 

Vendredi 7 Avril 2000 : Expulsion chez les Babaches au 95 rue Princesse, VieuxLille, lieu de vie, lieu d'échanges, de débats, de concerts... qui avait été ouvert le 17 octobre 99.
 

Jeudi 6 Avril 2000 : Les imposteurs, ouverture d'un nouveau gros lieu d'activitées à Moulins.
Resto végétalien tous les mardis à 20h. Toujours prix libre.
Atelier vélos, mobs et poussettes : ) tous les jeudis aprèsmidi.


 
 
boon

 

Samedi 16 octobre 1999 : dès 15h à Wazemmes, a eu lieu un goûter d'anniversaire pour les enfants avec de très jeunes squatters, (notamment pour fêter le 1er anniversaire du plus jeune...) 
 

lareleve 

 

Dimanche 3 octobre 99 : ouverture d'un squat d'habitation au 30 rue de la Louvière (LilleStMaurice). La maison est visiblement inoccupée depuis plus de 20 ans, mais la propriétaire prétend que le fait qu'elle paie ses impôts locaux justifie que la maison ne soit pas squattables ! 
Suite à un dépôt de plainte pour effraction, les squatters sont contraints de quitter les lieux le mercredi 6 octobre.
 

Vendredi 10 septembre 99, début d'aprèsmidi, ouverture du nouveau squatt d'activité, au 46 rue Paul Lafargue a Lille Wazemmes (ancien centre d'hébergement de plus de 2000m² ; vide depuis longtemps ; propriétaire? Encore la mairie...) 
Quelques heures après l'ouverture, les employés des bainsdouches téléphonent à la police. Les policiers municipaux arrivent à 2, 3, 4, 5 en mobylettes et voitures. Un journaliste de NordEclair est arrivé. Les squatteurs se barricadent et négocient en vain... 
Le temps passe, plusieurs flics en civils sont présents, 3 cars de la brigade d'intervention arrivent, les ordres aussi, la mairie décide d'expulser. Les 50 gorilles mettent leurs gants. Après avoir défoncé la porte avec une masse, 40 policier investissent le bâtiment. Les flics ressortent quelque minutes plus tard dégoûtés, ils pensaient avoir une occasion de se défouler : ils n'ont trouvé personne ! 
Les squatteurs sont partis avec leur soucoupe volante, c'est la seule explication ...(il faut bien remplir le procès verbal !? ). 

 
nord eclair
(Nord éclair)

 

Vendredi 10 septembre 99 : suite a notre aprèsmidi mouvementé nous décidons d'aller nous poser à la campagne ; a 20h nous partons en convois ; la fête n'aura pas lieu dans un squat mais dans un bois a 15km de Lille. Une cinquantaine de personnes, un gros feu, 2 groupes punkH.C de Gent (Katastrophobia et Counter Attack ), Ca Va Mieux Merci (formation lilloise de musique improvisée). Une belle fête en plein air en attendant l'ouverture prochaine d un  nouveau  lieu...
 

Jeudi 9 septembre 99 : ouverture nocturne d'une ancienne boulangerie a Wazemmes, local éventuel du futur squatt d'activités. Aprés quelques heures de visite, nous partons tous, la boulangerie est trop pourrie !  Echec, mais on a trouvé plein de jolies figurines, on change d'adresse demain. 
 

Dimanche 5 septembre : préprogramme ouverture prochaine:

BAR, BOUFFE , TABLES DE PRESSE & CONCERTS 
PRIX LIBRE  ! ! ! 
21H Vendredi 10 Septembre 99  
21H Samedi 11 Septembre 99  
LES REPRISES DE TETE (V.A.P) 
ALGOLANY (H.C) 
CAVA MIEUX MERCI (MUSIC IMPROVISEE) 
DJ FISH + DJ ILLEGAL EDY + GROS DJ 
PLATINE OUVERTE + DJ H.C 
VIOLON PROFOND ( H.R)  
IN A CASA OCCUPADA FIESTA , BEZETZE HAUSE 
TEUF D'OUVERTURE , JAI ZINDABAD ! KRACKEN ! 
INFO LINE : 08 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0  
LILLE WAZEMMES 
PLUS SURPRISES 

 

 
antirouille

vous utilisez CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)
haut de la page  v/w3c  squattalille@no-log.org